Prise en charge et anésthésie

Le Centre de l’Epaule met à votre disposition une équipe de spécialiste (médecins et kinésithérapeutes) capable de prendre en charge votre pathologie. Vous pourrez consulter un médecin du sport, un rhumatologue ou un chirurgien spécialisé dans la chirurgie de l’épaule.

Si au terme de la consultation, vous décidez en étroite collaboration avec votre chirurgien d’envisager une intervention chirurgicale, vous êtes susceptible d’avoir de nombreuses questions en rapport avec l’intervention.

Par exemple :

  • Dans combien de temps pourrai-je travailler ?
  • Combien de temps serai-je immobilisé(e) ?
  • Est-ce une anesthésie générale ou locale ?

Parce que chaque patient est différent et qu’il existe beaucoup de procédures chirurgicales différentes, il n’est pas possible de répondre de manière très précise à toutes ces questions.

Toutefois, certaines procédures chirurgicales ont tout de même des similitudes, vous trouverez donc dans cette rubrique, réponses à beaucoup de vos questions concernant plusieurs domaines :

  • L’anesthésie
  • Prise en charge de la Douleur
  • La rééducation
  • Les formalités administratives

L’ANESTHÉSIE

Vous avez le choix entre deux types d’anesthésies : une anesthésie loco régionale et une anesthésie générale.

Le mot anesthésie vient du Grec et signifie « sans douleur » et cette situation peut être créée en endormant une partie de votre corps (anesthésie loco régionale) ou en endormant tout le corps (anesthésie générale).

L’anesthésie loco régionale est réalisée en endormant les nerfs à destination du membre supérieur en injectant un produit anesthésiant à leurs périphéries.

Dans le cadre de la chirurgie de l’épaule, il s’agit « d’un bloc inter-scalénique ». Cette anesthésie est administrée juste avant l’intervention.

L’anesthésie générale est réalisée en injectant des produits qui endorment complètement le corps et qui bloquent la sensation de douleur.

Dans la majorité des cas, nous avons recours aux deux types d’anesthésie dans le même temps.

  • L’anesthésie générale permettant de baisser la tension artérielle, diminuer le saignement et permet au chirurgien de travailler sans être gêné par le sang.
  • L’anesthésie loco régionale permet d’obtenir un minimum de 8 heures sans aucune douleur, puis plus on s‘éloigne de l’intervention moins la douleur est importante. Ensuite le relai est pris avec des médicaments.

Au final, le choix de telle ou telle anesthésie sera fait par votre anesthésiste et votre chirurgien pour que cela soit pour vous le plus confortable dans des conditions maximales de sécurité.