L’épaule

L’épaule est constituée de 2 articulations :
• Une articulation gléno-humérale qui permet la mobilité du bras.
• Une articulation acromio-claviculaire située au dessus de la précédente.

AC anatomie
L’ARTICULATION GLÉNO-HUMÉRALE

Cette articulation est composée de 2 os, l’humérus et l’omoplate (appelée scapula). L’humérus est une sphère qui vient s’artculer avec une partie plane de l’omoplate qu’on appelle la glène.

glène
C’est pour cela que cette articulation est l’articulation la plus mobile du corps. Mais c’est également pour cela qu’elle peut devenir si facilement instable (articulation entre une surface sphérique et une surface plane).

Les éléments capsulo-ligamentaires, le bourrelet (sorte de ménisque recouvrant la glène) et les muscles qui entourent l’articulation de l’épaule permettent une certaine stabilité lors des mouvements d’élévation du bras.

photo2 plan capsulo-ligamentaire
Les muscles qui entourent l’articulation de l’épaule composent les muscles de la coiffe des rotateurs. Il s’agit des tendons du sus-épineux, sous-épineux, sous-scapulaire et le tendon du biceps.

coiffe 4coiffe 3
L’ARTICULATION ACROMIO-CLAVICULAIRE

Cette articulation, peu mobile, n’a pas de réelle utilité dans les mouvements du bras. Elle permet essentiellement de rattacher le bras au thorax. C’est la clef de voute de la ceinture scapulaire.
Sa stabilité est assurée par 2 types de ligaments :
• Les ligaments acromio-claviculaires.
• Les ligaments coraco-claviculaires.

anatomie AC